BETES DE FOIRE – PETIT THEATRE DE GESTES /FR


VEN  20 OCT 2017   20H30
SAM  21 OCT 2017   20H30
DIM  22 OCT 2017   16H


1H20


TOUT PUBLIC A PARTIR DE 8 ANS


CHAPITEAU DE LA COMPAGNIE


12
8€ DEM. EMPLOI, –18
1,25 ART.27

+3€ LE JOUR MEME

Une merveille de poésie et d’inventivité, un spectacle savoureusement déglingué.

Elle, elle déchire, rafistole, embobine et rembobine, détaille et scrute; des personnages se forment et exécutent leur partition, leur machinerie lyrique.

Lui, l’autre, déguenillé, maîtrise l’art de la maladresse. Une tête de clown post-moderne au visage lassé. Des chapeaux qui s’empilent, s’accrochent, s’envolent, s’emboîtent. Dans ses mains s’anime un ballet effréné, à la fois poétique et mécanique.

Dans un petit chapiteau, ces deux-là nous accueillent dans leur univers : un gradin pentu qui accueille 130 personnes, une petite piste ronde cernée d’un atelier où s’entassent chapeaux, tissus, matières.

Entourés d’une clique de personnages fictifs -funambule, homme orchestre, acrobates…- ils s’acharnent à donner l’illusion d’un spectacle de cirque, tant dans son imaginaire que dans son émotion.

Un vrai cirque aux proportions réduites.

Bidouille, bricolage, cirque absurde et brinquebalant dentelé à partir d’objets recyclés ou de morceaux de tissus ou encore allusions à peine déguisées au Cirque de Calder : pas étonnant qu’on se déplace en nombre pour découvrir ces Bêtes de foire.
Laurence Bertels – La Libre – 13/03/16

C’est dans ce bric-à-brac de tissus, de plastrons, de chapeaux et de vieilles bottines que le duo trouve matière à faire un spectacle aussi touchant que fascinant, avec des bêtes de foire mécaniques, bricolées à vue, et un chien paresseux et cabot. Créé par Elsa de Witte et Laurent Cabrol, venus de la rue et du cirque, ce petit théâtre de gestes est plein de charme, d’invention et de douce fantaisie.
Thierry Voisin – Télérama – 05/11/16

EN PREMIERE PARTIE : MERCI LARATTRAPE

Tristan et Benjamin, après avoir fini leur formation au Centre Régional des Arts du Cirque de Lomme, où le premier s’est spécialisé en massues et en balles et le deuxième en balles et en diabolos, entament la création d’un spectacle de 30 minutes.

DISTRIBUTION

En piste: Laurent Cabrol, Elsa De Witte et Sokha. Sculpture personnages: Steffe Bayer. Construction personnages: Ana Mano, Thierry Grand. Création musicale: Mathias Imbert, Natacha Muet, Piéro Pépin, Eric Walspeck. Création son: Francis Lopez. Création lumières: Hervé Dilé et Fabien Viviani. Gradins: Fred Sintomer. Route et montage chapiteau, décors: Nicolas Durand. Administration: Les Thérèses. Remerciements: Antonin Bernier, Laurent Bonnard, To Quintas, Nino-Amalia-Mélinée.

I I I I